Pôle Art Roman

Retour à la page précedente

L’art roman, architecture ou sculpture, est une des composantes du paysage bourguignon. L’étude de cet art roman permet de reconstituer l’histoire de cette région au centre-est de la France. De plus, l’analyse plus fine de ces trésors architecturaux et de leur décoration extérieure et intérieure conduit à mieux comprendre la société des 10, 11 et 12e siècles.
L’Académie de Mâcon a toujours compté en son sein, d’éminents spécialistes de cette grande et féconde période. Cette tradition demeure.
A l’heure d’Internet, le temps était venu de rassembler les observations de nos glorieux anciens et, forts des plus récentes études, de mettre à la disposition du plus grand nombre, des fiches de travail susceptibles de diriger vers les sanctuaires les plus notables, touristes, chercheurs, passionnés d’Histoire ou amoureux de la Bourgogne.
Ce site a pour vocation de vivre c’est-à-dire d’évoluer sans cesse. Les remarques, observations et suggestions de tous permettront de l’enrichir.
Bonnes découvertes !


Prochaine réunion : mercredi 10 mai à l’Académie


I – Activités du groupe d’études « Art Roman »

Convocation

Le 24 mars prochain à 14h30, avant la prochaine réunion, Christophe Voros viendra présenter la Fédération Européenne des Sites Clunisiens dont il est le Directeur.

Comptes-rendus des réunions précédentes : 08-01-2016, 31-03-2016, 22-09-2016, 7-11-2016, 12 janvier 2017

Sortie – Voyages

– 2015 : sortie en Charolais pour découvrir deux églises romanes, de style ottonien, Saint-Nazaire à Bourbon Lancy et Saint Pierre à Perrecy-les-Forges.

– 2016 : voyage en Poitou – Saintonge : terre d’élection de l’art roman. A l’occasion de ce voyage, trois personnages ont été étudiés : Sainte Radegonde (Colette Tonneau), Saint Hilaire de Poitiers (Charles Angeli) et Aliénor.

– 2017 : sortie visite du Vieux Saint-Vincent de Mâcon. Lire le compte-rendu.


II – D’autres regards sur l’art roman :

Conférence d’Anne-Marie Doucet : Lire le texte.

ROLLIER-HANSELMANN Juliette, La Chapelle-des-Moines de Berzé-la-Ville : image du monde chrétien médiéval. Lire le texte.

L’art roman que nous admirons n’est pas celui de ses concepteurs. Lire le texte de Bernard Laymet

Juliette Rollier-Hanselmann, Campagne de numérisation de quinze tympans menacés par les aléas climatiques.

Marie-Berthe de Reinach, Si la Chapelle m’était contée. Texte paru dans les Annales de l’Académie de Mâcon, tome 10, travaux 2016.

Alain Guerreau, Mâcon, ancienne cathédrale Saint-Vincent. Lire le texte.

Faire une recherche dans les Annales de l’Académie de Mâcon.

Faire une recherche dans les bibliothèques de l’Académie de Mâcon.


III – Fiches : « Monuments romans »

  • Paray-le-Monial (photo E. Delvarre)

  • Saint-Vérand
  • Sologny

IV – Fichier thématique :

– – – En construction – – –

  • Animaux
  • Chapiteaux

  • Chapiteaux - Paray-le-Monial (Photo E. Delvarre)

  • Clochers
  • Modillons
  • Tympans et portails

V – Galerie de photos :

Visite du vieux Saint-Vincent (Mâcon) le 2 mars 2017 :


VI – Événements et expositions :

Le musée de Fourvière de Lyon accueille du 18 mars au 30 juin 2017, l’exposition : Andes célestes, peinture et orfèvrerie des XVI et XVIIe siècles. Splendeur du baroque péruvien. L’exposition présente une quarantaine d’oeuvres, peintures, orfèvrerie, tableaux de plume, issue de la collection Priet-Gaudibert autour des thèmes de la Vierge, des Saints et des Anges. Toutes ces toiles reflètent la dévotion religieuse d’un monde exotique où le merveilleux rime avec or et couleurs. Une collection qui donne à voir un moment original de cet art colonial baroque qui disparaît avec les indépendances. Mérite une visite. http://www.fourviere.org/

Le musée Paul-Dini de Villefranche sur Saône propose « Un été contemporain.Vagabondage« , du 18 mars au 17 septembre 2017. L’exposition invite à un parcours autour des thèmes du voyage, des nocturnes, du paysage, de la relation au temps, à l’étrangeté et à la singularité. Les artistes explorent des modes d’expression plastique pour évoquer des rêves éveillés et des représentations urbaines et rurales, les métaphores du paysage… http://www.musee-paul-dini.com

– Le musée Magnin de Dijon expose : « L’ordre de l’héphémère. Représentations de fleurs anciennes et contemporaines » du 21 mars au 18 juin 2017, avec les oeuvres de Didier Dessus, artiste dijonnais. Il  a pour point de départ des photographies de fleurs fanées prises en gros plan et à l’aide d’un logiciel, il en efface des lambeaux qu’il remplace par un fond monochrome gris-bleu. Il restitue ensuite par le dessin et la peinture ces fleurs déchiquetées sur fond coloré, faisant émergé des morceaux de paysages aux formes fragmentées  et ambiguës. Ces peintures assument le thème de la vanité, figure classique de l’histoire de la peinture, tout en produisant une réflexion sur notre monde contemporain dont la tension vers le « tout virtuel » crée une relation problématque avec la nature. (Extrait du dossier de presse). http://musee-magnin.fr


Livres et Sites à consulter :